Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Mesures et Temps > Je n’arrive pas à comprendre ce que sont les degrés et comment les calculer (...)

Je n’arrive pas à comprendre ce que sont les degrés et comment les calculer dans le ciel ?

Corentin (13 ans, Toulouse, France)

jeudi 29 avril 2010, par Yves-Patrik Maillard

Salut Corentin,
Le degré est une unité de mesure d’angle. Son origine est très vraisemblablement liée au nombre de jours que compte une année. En effet, un tour complet correspond à un angle de 360 degrés et on peut voir l’analogie avec la durée d’une année. En supposant que la Terre décrit une orbite circulaire autour du Soleil (ce qui n’est pas exactement le cas, mais l’erreur commise est petite), on peut conclure que la Terre décrit un angle d’environ 1 degré chaque jour, sur son orbite. Mais alors pourquoi ne pas avoir pris 365 degrés pour un tour ? Je pense que le choix de 360 est lié à quelques commodités mathématiques, tout en restant proche de 365. En effet, 360 est divisible par une grande quantité de nombre et cette caractéristique est très agréable en mathématiques. D’autre part, avec 365 on aurait eu un problème pour les années bissextiles...
Pour mesurer dans le ciel avec cette unité, je te donne quelques ordres de grandeurs bien pratiques. En tendant ton bras devant toi et en ouvrant ta main vers l’avant, sa largeur (largeur de la paume) couvre un angle d’environ 10 degrés. Si tu écartes alors les doigts au maximum, la distance entre le pouce et l’auriculaire permet de couvrir un angle de 20 degrés. Si tu lèves uniquement le pouce à la verticale devant toi, sa largeur donne un angle de 2 degrés environ. Tu peux comparer cette dernière valeur avec la première que je t’ai donnée : avec le pouce d’une main, regarde combien de fois tu peux le poser, en largeur, sur la paume de l’autre main. Tu obtiendras environ cinq fois, d’où 5 fois 2 degrés égal à 10 degrés. De plus, avec le contenu du premier paragraphe, la largeur du pouce correspond à l’angle que parcourt la Terre en deux jours, sur son orbite.
Je te souhaite de belles nuits claires, avec l’univers à portée de main...
Avec mes célestes salutations. Yves-Patrik