Pourquoi est-on prisonniers sur la planète Terre ? Kada (17 ans, Bouira, Algérie)

Bonjour Kada,
Quelle question ! Il me semble que nous ne sommes pas prisonniers sur notre petite planète bleue. L’homme a déjà foulé le sol de la Lune à quelques 300 000 kilomètres d’ici. Et il y a des sondes qui ont fait le tour du système solaire - les sondes Pioneer sont même allées au delà de l’orbite de Pluton. Il y a une station orbitale en construction actuellement - les Russes vont livrer un élément de plus cet été. Par contre, il est vrai que les voyages interplanétaires, voir interstellaires, sont extrêmement complexes. Nos engins (navettes, roquettes etc) ne vont pas assez vite et n’ont pas assez d’autonomie pour vraiment penser à une expédition habitable plus loin que la planète Mars ... pour le moment. Et si on pense que l’étoile la plus
proche, Proxima du Centaure, se trouve à des millions de fois plus loin encore, on pourrait se sentir prisonnier de notre système solaire. Personnellement, je suis de l’opinion que l’homme va quand même visiter d’autres systèmes stellaires d’ici le quatrième millénaire, et que dans l’histoire de l’Univers mille ans n’est pas grand chose. Donc, un peu de patience Kada ! Nos descendants seront des voyageurs et des explorateurs, tout comme nos ancêtres.
Bonnes salutations, Colin