Quelle distance parcourt la Terre en un année ? Michael (9 ans, Bayonne, France)

Salut Michael,
Sans plus de précisions de ta part, je considère uniquement la trajectoire de la Terre autour du Soleil... supposé immobile. Si on tient compte du mouvement du Soleil au sein de notre Galaxie, le calcul devient très vite plus complexe.
Alors, c’est assez simple. La longueur de notre orbite est donnée par la distance Terre-Soleil, multipliée par deux et par Pi. Ce qui donne : 150 millions de km x 2 x pi = 942’477’796,... km. En bref, environ 950 millions de km, pas loin de 1 milliard de km ! Un tel nombre est très difficile à se représenter. C’est un peu plus de 6 fois la distance Terre-Soleil ( 2 x pi ). C’est aussi 2500 fois la distance Terre-Lune ou si tu préfères 23750 fois le tour de notre bonne vieille planète. Tiens ça c’est intéressant, sachant qu’on fait 365.25 rotations en un an, 23750 tours correspondent à 65 années !! Alors voilà, si tu vas planter un palmier à l’équateur, dans 65 ans il aura parcouru, en tournant avec la Terre, une distance équivalente à celle que parcourt la Terre en un an autour du Soleil.
Je reviens un peu en arrière. 950 millions de km en un an, ça représente tout de même une vitesse de croisière de 30 km par seconde ! Je dis bien "par seconde" ! Nous sommes lancés autour du Soleil à 30 km/s sur notre orbite. Qu’est-ce que cela signifie ? Par exemple, pour un observateur assis sur le Soleil et regardant dans la direction de Brest à un instant donné, il verra passer Strasbourg devant ses yeux environ 30 secondes plus tard. Une autre illustration est que la Terre se déplace de son propre diamètre toutes les 7 minutes. Essaies avec des oranges. Tu poses toutes les 7 minutes une orange à la suite des autres, en formant une ligne. En un an tu auras un nombre d’oranges colossal, autant d’oranges qu’il y a de diamètres de la Terre sur la longueur de son orbite.
En km/h maintenant, ceci correspond à 108’000 km/h, 130 fois plus rapide qu’un avion de ligne, près de 4 fois la vitesse de la navette spatiale en orbite. A cette vitesse, on rejoindrait la Lune en 3.5 heures ! Il avait tout de même fallu quelques jours aux astronautes des missions Apollo pour couvrir cette distance.
A bien vite donc ! Yves-Patrik