Dans une revue, il y avait une théorie qui disait que l’univers est peut-être plat. Que veut dire cela ? Maria (14 ans, Montréal, Canada ())

Salut Maria,
Dans un univers en expansion (en admettant que le Big Bang a eu lieu), il y a au moins trois scénarios possibles : un univers fermé, plat ou ouvert. Tout dépend de la densité moyenne de l’espace. Complexe ? Oui et non ! On sait que la gravitation exerce un effet entre tous les objets dans l’espace - les objets s’attirent mutuellement. Si l’univers est en expansion il y a donc deux forces majeures en jeu - l’expansion de l’univers et l’attraction gravitationnelle. S’il y a beaucoup de matière, c’est la gravitation qui va gagner : l’expansion s’arrêtera un jour et l’univers commencera à rétrécir. C’est l’univers fermé. Si par contre il n’y a que peu de matière, c’est la force de l’expansion qui gagnera et les objets (galaxies, amas de galaxies etc) s’éloigneront définitivement les uns des autres. C’est l’univers ouvert. Et, bien sûr, il y a un juste milieu où règne un équilibre entre les forces expansionnistes et les forces gravitationnelles. Dans ce cas, l’expansion de l’univers se ralentit jusqu’à s’arrêter, sans engager la marche arrière ! C’est l’univers plat. Les mathématiciens parlent de "la valeur d’Oméga" pour décrire ces différents "modèles de Friedmann". Oméga représente la densité (quantité) de matière dans l’univers. Un valeur d’Oméga plus petit que 1 donne un univers fermé. Plus grand que 1 et l’univers est ouvert. Si la valeur d’Oméga égale 1 l’univers serait plat. Curieusement, l’observation actuelle tend à suggérer que la valeur d’Oméga égale précisément 1, et que l’univers serait plat en conséquence. Personnellement, je pense qu’il est encore trop tôt pour estimer la densité de la matière dans l’univers. Il nous faudra encore beaucoup d’années d’observation.
Bien à toi, Colin