Admettons que nous ayons réussi à aller sur Saturne. Verrons-nous ses anneaux ? Lucile, 10 ans, France

Chère Lucie,
Ta question demande deux réponses :
La première tient de la proximité entre la multitude de "grains" qui constituent les anneaux. Depuis la Terre, les anneaux semblent "compacts", mais lorsqu’on s’en approche, de plus en plus, on pourra distinguer les grains séparément, ce qui pourrait bien détruire la belle vision d’anneaux homogènes. C’est un peu comme si tu observes une forêt lointaine. Tu n’arrives pas à distinguer chacun des arbres. Tu as donc l’impression d’avoir en face de toi un bel ensemble compact. Mais lorsque tu t’en approches, tu te rends bien compte qu’entre les arbres, il y a un espace libre, assez conséquent. Comme Je n’ai pas d’informations précises sur cet aspect (taille et proximité des grains), je laisse donc la porte ouverte à un complément. Avis aux amateurs !
La deuxième réponse est d’ordre géographique. Mais plutôt qu’une longue explication, je te propose l’expérience suivante : Prends une orange et ôte-lui délicatement son écorce, de sorte que tu puisses disposer de la moitié de celle-ci (un hémisphère), non endommagée. Dépose cet hémisphère sur une table, la partie évidée vers le bas. Découpe ensuite un anneau dans une feuille de papier, disons environ 14 cm pour le diamètre intérieur et 21 pour l’extérieur. Dépose cet anneau autour de l’écorce d’orange, de manière concentrique. Tu as alors sous tes yeux, une vue de dessus de Saturne et de ses anneaux. Prends ensuite une feuille légèrement cartonnée et appuie-là contre l’écorce d’orange, en même temps qu’elle touche la table par un de ses côtés. Le point de contact entre cette feuille et l’écorce simule ta position sur la planète et la feuille correspond à ton horizon (d’où la nécessaire rigidité de la feuille). Plus tu approches le côté posé sur la table, de l’écorce, plus tu vois de l’anneau. Tu vois ainsi qui si tu te trouves trop au Nord de Saturne, ton champ de vision ne permet pas de jeter un regard sur les anneaux, mais plus tu t’approches de l’équateur, plus l’anneau occupera une grande place dans ton ciel. Que se passe-t-il à l’équateur, justement ? A cette latitude, tu verras l’anneau sur la tranche, donc tout mince, et en plus, tu l’auras pile poil au-dessus de toi, avec ta tête versée autant que possible en arrière, ce qui n’est pas la position la plus agréable.
Voici, finalement, encore une adresse ou tu trouveras un problème directement en lien avec ta question. En recherchant parmi les articles (INDEX DES ARTICLES), vas en "1997", clique sur le lien du numéro "232" et ensuite sur "JEUX-CONCOURS". Tu verras le titre "Le meilleur point de vue des anneaux de Saturne". La réponse se trouve au numéro "234". Ce sera peut-être un peu indigeste, mais avec l’aide d’un adulte, tu pourras comprendre ce qui y est présenté.
Toujours à ta disposition et bien cordialement. Yves-Patrik