Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Planètes > De quoi dépend l’excentricité d’une planète ?

De quoi dépend l’excentricité d’une planète ?

Pierre (17 ans, Angers, France)

jeudi 29 avril 2010, par Colin Bosworth

Bonjour Pierre,
Toutes les planètes de notre système solaire décrivent des orbites elliptiques, avec le Soleil dans un cliquerdes foyers. On dit qu’une ellipse a un degré d’excentricité qui peut varier entre 0 (un cercle parfait) et 1 (une ligne droite). L’excentricité de l’orbite d’une planète aurait toute une série d’effets sur son mouvement autour du Soleil, notamment sa vitesse à un moment donné. C’est la troisième loi de Kepler (publiée en 1628) qui explique le pourquoi ...
En ce qui concerne l’origine de l’excentricité d’une planète donnée, la réponse est plus tentative. On sait que Pluton a une orbite très excentrique (0.248) par rapport aux autres planètes - probablement parce qu’il s’agit d’un objet "capturé", ayant son origine dans le Nuage de Oort. Pluton, c’est un peu comme une comète qui approche le Soleil et puis s’en va.
Les autres planètes ont des excentricités très réduites - proche de 0. Venus, par exemple, a une excentricité de 0.007, presque circulaire. C’est que les planètes majeurs sont des objets très stables. Elles sont en orbite depuis des milliards d’années (depuis leur naissance dans le nuage proto-solaire, ou leur capture par le jeune Soleil) et chacune a trouvé une résonance très stable par rapport aux autres planètes. Si une planète avait une excentricité beaucoup plus élevée que Pluton, le risque d’une collision avec les autres planètes serait plus importante. C’est encore un élément qui explique pourquoi il nous reste que des objets avec une très faible excentricité.
Moi aussi, je suis très faiblement excentrique !
Bonnes salutations, Colin