Pourquoi Pluton n’est plus une planète ? Audrey (9 ans, Bastia, France)

Et oui, Audrey, il nous faut verser une petite larme... Mais pouvait-on faire autrement ?
Depuis l’an 2002, d’autres astres d’une taille semblable à celle de Pluton (2’300 km de diamètre) ont été découverts au-delà de l’orbite de Pluton. L’un d’eux, appelé "Eris", est même plus gros que Pluton (2’600 km de diamètre). Alors que faire ?
Deux solutions : soit ajouter au fur et à mesure de leur découverte ces nouvelles "planètes" au Système solaire qui n’en comptait que 9 jusqu’à présent, soit "débaptiser" Pluton.
On a choisi la seconde solution, plus simple. Désormais ne sont appelés "planètes" que les astres qui :
1 tournent autour du Soleil.
2 ont une masse suffisamment importante pour avoir une forme sphérique.
3 ont ramassé ou expulsé tous les petits corps qui circulaient à proximité de leur orbite.
Il y en a huit : 4 petites (telluriques) et 4 grosses (gazeuses) que tu connais.
Les autres astres du style de Pluton sont appelées tout simplement : "planètes naines" : encore sphériques, elles n’ont pas "nettoyé" leur orbite. A ce jour (septembre 2006) on en connaît trois : Pluton, Cérès dans la ceinture d’astéroïdes qui se trouvent entre Mars et Jupiter et Eris.
Les autres objets toujours en orbite autour du Soleil sont appelés "petits corps" : les astéroïdes, les comètes...
Restent les "satellites" qui eux tournent autour des planètes, comme la Lune autour de la Terre.
Conclusion : Pluton est une "planète naine".
Il doit y en avoir beaucoup dans ce que l’on appelle la "ceinture de Kuiper", ceinture d’astéroïdes découverte au-delà de Neptune par l’astronome américain Kuiper. A ce jour on ne connaît que "Pluton et Eris".
A quand la prochaine ?
Amitiés, Marie-Pierre