Qui a choisi le nom des planètes ? Yasmina (11 ans, Bruxelles, Belgique )

Bonjour Yasmina,

L’origine du nom des planètes vient de la mythologie grecque et romaine, à l’exception du nom de la Terre qui vient de l’Allemand et du vieil anglais. Les cinq planètes facilement visibles à l’oeil nu (Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne) ont été observées depuis que les humains regardent le ciel et elles ont été appelées différemment selon les cultures.

Les Romains ont nommé les planètes en fonction de leurs mouvements et apparence. Par exemple, Vénus, la planète qui apparaît la plus brillante, a été nommée d’après la déesse romaine de la beauté, tandis que Mars, la planète rouge, a été nommée d’après le dieu de la guerre. Ces noms romains ont été adoptés par les langues et la culture européenne et sont devenus la norme en science.

Quand Uranus et Neptune ont été découvertes, il n’y avait pas de tradition établie en place pour leur donner des noms. Alors quelques noms ont été proposés et utilisés pour chaque planète, jusqu’à ce qu’un nom soit devenu la norme. William Herschel, qui découvrit Uranus, voulait la nommer "Georgium Sidus" d’après le roi George III. D’autres astronomes l’ont appelé « Herschel » d’après le découvreur. L’astronome Johann Bode a suggéré qu’il serait plus approprié d’utiliser le nom mythologique Uranus, qui correspondrait avec les cinq planètes qui ont été nommées dans l’Antiquité. En dépit de la suggestion, le nom Uranus n’a pas été couramment utilisé jusqu’en 1850.

L’existence de la planète Neptune a été prédite par deux astronomes (John Couch Adams et Urbain Jean Joseph Leverrier) et quand elle a été découverte avec des télescopes, il y a eu un débat pour savoir qui devrait être autorisé à la nommer. Leverrier voulait vraiment lui donner son nom. Toutefois, le nom de Neptune a été proposé et est devenu la norme utilisée par les scientifiques.

Pluton a été découverte en 1930 par Clyde Tombaugh à l’observatoire Lowell à Flagstaff, en Arizona. Plusieurs noms suggérés pour Pluton inclus Lowell, Atlas, Artemis, Persée, Vulan, Tantale, Idana, Cronos, Zymal et Minerva (suggéré par le New York Times). Le nom de Pluton a été apparemment suggéré par Venetia Burney, une fillette de 11 ans d’Oxford, en Angleterre, et alors recommandé aux astronomes par le personnel de l’observatoire. Pluton l’a emporté, peut-être parce que c’est approprié pour le monde le plus éloigné d’être nommé d’après le dieu des enfers. Mais Pluton n’est plus considérée comme une planète.

Alors, qui est chargé de nommer les objets du système solaire que l’on découvre maintenant ? Depuis sa fondation en 1919, l’Union astronomique internationale (UAI) a été chargée de nommer tous les objets célestes. Quand un astronome découvre un objet, ou veut nommer une caractéristique de la surface, ils peuvent soumettre une suggestion à l’UAI, et l’UAI soit approuve ou suggère un nom différent. Puisque nous ne pensons pas qu’il y ait de planètes inexplorées, l’UAI se concentre sur la dénomination des lunes, les caractéristiques de surface, des astéroïdes et des comètes et possède des sites Web sur les conventions pour les nommer.

Nathalie