Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Astro-pratique > J’ai lu dans un livre qu’il fallait retourner son télescope et mettre une (...)

J’ai lu dans un livre qu’il fallait retourner son télescope et mettre une feuille en dessus pour observer les taches solaires. Est-ce que cette méthode peut abîmer mon télescope ?

Blandine (11 ans, Lys Lez Lannoy, France)

jeudi 29 avril 2010, par Jean Etienne

Salut Blandine,
Non il ne faut pas "retourner le télescope" (ou la lunette astronomique), mais bien le diriger tout à fait normalement vers l’astre à observer, et placer un écran blanc, ou une feuille de papier millimétré si l’on veut prendre des repères, derrière l’oculaire. La distance de cet écran blanc pourra être réglée de façon à agrandir l’image dans les proportions désirées, la mise au point de la netteté se faisant par le réglage de la molette d’oculaire.
Mais attention : si l’instrument est dirigé vers le Soleil, il ne faut JAMAIS, ô grand JAMAIS, placer l’oeil cliquerderrière l’oculaire, ni derrière le chercheur, même le temps d’effectuer la visée. Dans ces conditions, il ne faudrait qu’une toute petite fraction de seconde pour détruire irrémédiablement la rétine de l’oeil, et devenir partiellement aveugle, quelquefois à vie.
Un petit truc pour diriger convenablement l’instrument : observer son ombre sur le sol. Mal orienté, il laisse apparaître une ombre "de profil", tandis que correctement dirigé vers le Soleil, son ombre se réduit à un petit cercle qui représente tout juste sa section.
Il n’y a aucun danger à procéder ainsi pour observer le Soleil, ni pour l’instrument, ni pour l’observateur, à condition de respecter scrupuleusement les précautions que j’indique.
Par contre, ce qui est quelquefois dangereux, ce sont les filtres "solaires" que l’on trouve parfois dans le commerce et qui sont destinés à être placés derrière, ou dans l’oculaire même. L’objectif du télescope ou de la lunette concentrant toute la lumière à cet endroit, sous un effet de loupe, il n’est pas rare que ce filtre éclate brusquement sous l’effet de la température, et l’oeil placé à cet endroit reçoit brutalement tout l’éclat du Soleil, provoquant des lésions importantes, parfois irrémédiables. Seuls les filtres à placer devant l’objectif, malheureusement plus coûteux, sont sans danger.
Bonnes observations !
Avec toutes mes amitiés, Jean