Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Météorites > Quels messages contiennent les météorites ?

Quels messages contiennent les météorites ?

Rémy (13 ans, Rambouillet, France)

jeudi 29 avril 2010, par Nathalie Martimbeau

Cher Rémy,
D’abord, les météorites sont des morceaux du système solaire qui tombent sur la surface de la Terre. Lorsque ces morceaux sont dans l’espace, on les appellent des météoroïdes. Lorsqu’ils sont dans l’atmosphère et que tu vois des traces (comme celles laissées par les étoiles filantes), ce sont des météores.
La plupart des météorites viennent soit d’astéroïdes du système solaire, des comètes, de la Lune ou cliquermême de la planète Mars. Elles semblent être des roches bien ordinaires, mais lorsqu’on les regarde de près, elles nous donnent des informations sur l’univers au-delà de la Terre.
Voici un extrait de la Commission Géologique du Canada qui s’intéresse aux météorites :
La provenance de la majorité des météorites ne peut être établie avec certitude. Toutefois, les météorites sont une source incomparable d’information sur notre système solaire, de son origine jusqu’à nos jours. Certaines contiennent même des grains de minéraux extra solaires et des composés primaires fabriqués sur d’autres étoiles, qui nous donnent de l’information sur l’origine de l’univers. En l’absence d’exploration spatiale extensive, on peut dire que les météorites sont une source précieuse d’information scientifique qui nous aidera à préparer les futures activités d’exploration..
Les météorites se divisent en trois groupes dont l’apparence et les propriétés diffèrent grandement : les météorites pierreuses (aérolithes), les météorites pierreuses ferrifères (sidérolithes) et les météorites métalliques (sidérites). Elles contiennent toutes habituellement des composantes métalliques de fer-nickel (et des traces d’autres métaux) et leur magnétisme varie de faible à élevé (ce qui veut dire que si tu approches un aimant près de la météorites, ton aimant sera attiré plus ou moins fort). Celles qui sont depuis longtemps sur la surface de la Terre peuvent être méconnaissables à cause de la rouille. Les spécimens sont généralement recouverts d’une croûte de fusion plutôt lisse, de couleur noir mat à brun. La croûte, qu’on retrouve plutôt sur les météorites pierreuses et ferrifères, peut s’écailler partiellement. Les météorites ne contiennent jamais de cavités arrondies et ne sont pas non plus parfaitement rondes et lisses. Pendant leur entrée dans l’atmosphère, seule leur surface est modifiée. La surface des météorites métalliques et ferreuses présente des cratères plutôt que des bosses. Ces météorites rouillent facilement et par conséquent, elles n’ont pas toujours un aspect métallique. Les météorites pierreuses ne présentent pas de protubérances ; celles qui ont été altérées par les conditions météorologiques sont oxydées, même sur les surfaces qui ont été abîmées. L’intérieur des météorites pierreuses récentes peut présenter un aspect pierreux blanchâtre, parsemé d’éclats métalliques. Ce type de météorites possède une croûte noire ou gris fumée, d’aspect glacé à mat ; leurs stries et leurs protubérances permettent de définir leur trajectoire dans les airs.
Si tu veux plus de détails, je te suggère de consulter le site de la Commission Géologique du Canada où j’ai pris le textee.
Météoriquement tienne, Nathalie