Pourquoi le Soleil brûle-t-il et comment peut-il le faire puisqu’il n’y a pas d’oxygène dans l’espace ? Céline (14 ans, Poilly, France)

Bonjour Céline,
Oui, en effet, on parle souvent que le Soleil << brûle >> , et comme tu le soulignes, le Soleil ne brûle pas puisqu’il n’y a pas d’oxygène autour de lui pour lui permettre de brûler.
cliquerOn emploie le terme brûler pour le Soleil parce qu’on parle de fusion nucléaire. C’est un phénomène qui se passe surtout dans le noyau du Soleil. Le Soleil est composé majoritairement d’hélium et d’hydrogène, on y trouve 70 % d’hydrogène et 28 % d’hélium, ce qui veut dire que si tu pouvais prendre un sceau et aller prendre un échantillon du Soleil, pour 100 atomes, tu trouverais 70 atomes d’hydrogène et 28 atomes d’hélium. Les 2 autres atomes sont ce qu’on appelle des "éléments lourds", comme du carbone, de l’azote, de l’oxygène, du néon, du magnésium et du fer. Lorsque le Soleil << brûle >>, il fait sa fusion nucléaire où, 4 atomes d’hydrogène se combinent pour produire plusieurs choses : d’abord il restera 1 atome d’hélium, mais dans le procédé, il y naîtra des photons (des particules de lumière) qui traverseront les différentes couches du Soleil pour enfin en sortir et venir vers nous. Ce processus s’appelle la chaîne (ou cycle) proton-proton, que tu devrais apprendre dans tes cours de physique bientôt.
Alors, à chaque fois que tu vois le Soleil, c’est que des particules de lumière se sont échappées, et qu’en conséquence tu vois le résultat de la formation d’atomes d’hélium ! Cette formation de l’hélium prend en moyenne 1 milliard d’années ! Comme nous voyons toujours le Soleil, cela veut dire que des réactions de types fusion nucléaire sont continuelles. C’est comme cela que nous avons pu savoir l’âge du Soleil qui est estimé à 4 milliards d’années, et il lui en reste 4 autres avant d’épuiser sa source d’hydrogène.
Amicalement, Nathalie