Comment les Grecs imaginaient le système solaire ? Mehdi, 10 ans, France

Salut Mehdi,
Les Grecs ont été parmi les tout premiers à s’intéresser scientifiquement à l’astronomie, cela dès 700 avant J-C, et dès lors il n’est pas étonnant que l’idée qu’ils se sont faite du Système Solaire ait largement évolué au cours du temps.
Le premier grand astronome grec fut Thalès de Milet, né en 640 av. J-C. A l’époque, la sphère étant considérée comme la forme parfaite, il pensait donc que l’Univers était sphérique. Plus tard, Aristote, un autre Grec ayant vécu entre 384 et 322 av. J-C, a remarqué que les étoiles changeaient de position lorsqu’on se déplaçait à la surface de la Terre ; cela confirmait donc sa forme sphérique, et cette constatation était appuyée par le fait que lors d’une éclipse de Lune, l’ombre de la Terre projetée sur notre satellite naturel était courbe.
Peu après, un autre astronome grec, Eratosthène, a entrepris de mesurer la circonférence terrestre. Pour cela, il s’est rendu successivement à Alexandrie et à Syène, et a mesuré avec grande précision l’angle formé avec la verticale par le Soleil à midi. Ces deux angles étant différents, et connaissant la distance qui sépare ces deux villes, il en a ainsi déduit la circonférence terrestre, qu’il a évaluée à 40.250 km. C’est-à-dire une erreur de 176 km, ce qui est tout-à-fait remarquable pour l’époque !
Hipparque, qui a vécu entre 190 et 120 av. J-C, est probablement à la fois le plus grand astronome et le plus grand mathématicien grec, car il a élaboré le premier véritable catalogue d’étoiles, et décrit l’astronomie avec une telle précision que Ptolémée (encore un grec !) s’en est servi pour décrire les mouvements des astres quatre siècles plus tard. Hipparque est aussi l’inventeur de la trigonométrie.
Ptolémée (environ 100 à 170 de notre ère) a cependant commis l’erreur de considérer la Terre au centre du Système solaire, toujours ce souci d’un "système parfait"... Et cela, malgré que Aristarque, près de cinq siècles plus tôt, avait eu l’idée d’un Soleil central.
Malheureusement, après Ptolémée, le monde allait plonger dans les ténèbres du Moyen-âge, et durant un millénaire, la Terre allait redevenir plate...
Il faudra attendre le 15ème siècle et la Renaissance pour qu’on s’intéresse à nouveau au ciel et que l’on se fasse une idée correcte du Système solaire.
Amicalement, Jean