Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Mesures et Temps > Comment fait-on pour déterminer l’âge de l’univers ?

Comment fait-on pour déterminer l’âge de l’univers ?

Rachel (Neuilly-sur-Marne, France)

jeudi 29 avril 2010, par Albert Côté

Bonjour Rachel,
C’est à l’aide d’une classe d’étoiles particulières appelées "Céphéïdes" qu’on peut approximativement déterminer l’âge de l’univers. Ces étoiles présentent la particularité de varier d’éclat selon une régularité parfaite. L’Étoile polaire, par exemple, a une période de 4 jours. Cet interval entre deux minima successifs varie, d’une céphéïde à l’autre, d’un peu moins d’un jour à près de deux mois. De surcroît, les astronomes ont découvert que cette période est d’autant plus longue que l’étoile est brillante. Les astronomes se sont donc servis des céphéïdes pour en établir leur magnitude absolue, C’est-à-dire l’éclat qu’aurait chaque étoile si elles se trouvaient toutes à la même distance de nous. Puis, connaissant la magnitude absolue des céphéïdes et après avoir déterminé la distance nous séparant de quelques-unes (grâce aux parallaxes), il est devenu possible d’estimer assez précisément la distance des étoiles formant notre galaxie.
Aujourd’hui le satellite de l’Agence spatiale européenne (ESA) perfectionne les données de ce travail complexe. L’équipe Hipparcos a même pu calculer le diamètre d’une étoile variable célèbre : "Mira" dans la constellation de la Baleine, située à une distance de 420 années-lumière, soit : 650 millions de kilomètres (un peu plus que le diamètre de l’orbite de Mars). Les distances dont disposent maintenant les astronomes constituent une base solide à partir de laquelle ils peuvent estimer les distances des galaxies. Bien sûr, la mesure des distances est plus complexe que le montre ce bref exposé, mais j’espère avoir un peu satisfait ta curiosité et à une prochaine fois. Albert