Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Mesures et Temps > Comment fait-on pour connaître sa latitude et sa longitude en mer grâce aux (...)

Comment fait-on pour connaître sa latitude et sa longitude en mer grâce aux étoiles ?

Ségolène (10 ans, Montigny-les-Metz, France)

jeudi 29 avril 2010, par Philippe LEDOUX

Bonjour Ségolène
Pour connaître la latitude, çà va, ce n’est pas trop compliqué. La hauteur des étoiles au-dessus de l’horizon varie selon ta latitude. Tu peux facilement en faire l’expérience lors de tes vacances. Si tu cliquervas dans le Midi de la France, tu te rendras compte que les constellations situées au Sud sont beaucoup plus hautes dans le ciel, alors que celles qui sont situées au Nord frôlent l’horizon. Et si tu partais en vacances dans le Nord, le phénomène serait inversé. Pour connaître sa latitude, un marin n’a donc qu’à mesurer la hauteur d’une étoile repère (par exemple l’étoile polaire) au-dessus de la ligne d’horizon.
Les choses se compliquent pour la longitude car, arbitrairement, il a été décidé que la longitude 0° correspondrait à l’observatoire anglais de Greenwich. Autant il est facile de visualiser la ligne d’horizon lorsque tu es en mer afin de calculer la latitude, autant il est impossible de voir l’observatoire de Greenwich une fois arrivé au beau milieu de l’océan. Les anciens marins avaient donc un truc : l’invention du chronomètre et du sextant. Le sextant leur permettait de connaître l’heure donnée par le Soleil pour le lieu où leur bateau était situé. Et le chronomètre donnait l’heure de l’observatoire de Greenwich : en comparant ces deux heures, ils pouvaient alors calculer la distance qui les séparait du méridien de Greenwich.
Je vais te donner un exemple afin que tu comprennes mieux. Comme la Terre tourne sur elle-même en 24 h, cela signifie qu’elle fait un mouvement de 360° en 24 H. OK ? Un rapide calcul te permet donc d’en déduire qu’en une heure, la Terre a tourné de 15° (= 360 / 24). Si le sextant du marin annonce une différence de 2 heures entre l’heure donnée par le Soleil et l’heure de Greenwich donnée par le chronomètre, cela signifie qu’il y a un écart de 2 x 15 = 30° entre la longitude du bateau et la longitude 0° de Greenwich.
Cette procédure de calcul est appelée par les marins "faire le point". Mais avant l’invention du chronomètre, les marins ne savaient pas calculer leur longitude et ils naviguaient donc "au pif". C’est ce qui a permis à Christophe Colomb de découvrir par hasard l’Amérique...
Par contre, les marins modernes ont un système imparable pour connaître leur position à la surface du globe terrestre : le GPS. Plus besoin de faire le point et de se livrer à des calculs biscornus : c’est le satellite GPS situé au-dessus du bateau qui s’en charge pour toi. L’avantage du GPS, c’est qu’il te donne ta latitude et ta longitude même si le ciel est trop couvert pour apercevoir les étoiles et le Soleil.
Grosses bises à toi et bonne route vers l’île au trésor. Philippe