Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Mesures et Temps > Pourquoi ne fonctionnons-nous pas à l’heure solaire ?

Pourquoi ne fonctionnons-nous pas à l’heure solaire ?

Vincent (10 ans, Arcey, France)

jeudi 29 avril 2010, par Yves-Patrik Maillard

Salut Vincent,
L’heure solaire est une référence très local. Les points du globe qui se trouvent rigoureusement à la cliquermême heure sont ceux qui appartiennent à un même méridien (demi-arc de cercle joignant les deux pôles). Avec cette définition, on aurait une heure par être vivant, en fonction de sa position exacte sur Terre. Imagine alors que tu te déplaces de quelques mètres dans une direction autre que celle que te donne la boussole, tu devrais continuellement régler ta montre. Ce serait invivable.
On a donc découpé la planète en tranche, un peu comme les quartiers d’une mandarine, ce qui a donnée les fuseaux horaires. Le nom vient de la forme apparente, due au découpage selon les méridiens. On en a défini 24, de sorte qu’en une rotation, chaque fuseau passe une fois devant le soleil. Ainsi le temps est relié à l’espace... 24 heures - 1 rotation ! Ce découpage a ensuite été adapté aux frontières étatiques, mais en restant tout de même connecté à la réalité astronomique. Imagine qu’on ne définisse qu’une heure pour toute la Russie, il serait midi à Vladivostok et le Soleil se lèverait à peine à Moscou. Ceci ne serait pas opportun. Un raisonnement similaire a conduit des états souverains vivant sous des longitudes différentes à tout de même adopter une heure commune. C’est le cas par exemple de l’Europe occidentale. Tous les voisins directs de la Suisse et même plusieurs au-delà, vivent à la même heure que nous. D’ailleurs la Suisse n’est-elle pas réputée pour la précision de ses montres ? 
Tu remarques ainsi que dans la réalité, seule une infime partie de la population mondiale vit réellement à l’heure solaire. Il faut se trouver sur le méridien correspondant à l’heure solaire du fuseau dans lequel on se situe.
En plus de tout ceci, on change d’heure deux fois par année. Heure d’hiver, heure d’été. Les raisons quant à l’opportunité de ce changement font référence à des économie d’énergie.... On consommerait moins d’énergie ainsi en été, car on profite mieux de celle qui nous arrive du Soleil en vivant en phase avec elle. En gros, il s’agit de faire coïncider nos habitudes de vie en société avec la présence du Soleil. Et comme la société s’anime après le travail, en fin de journée et qu’on ne peut influer sur le Soleil, on a tout simplement décidé d’anticiper sur le cours du Soleil. C’est ainsi que nous vivons en avance sur l’heure solaire, de sorte qu’on peut profiter de soirée douces et claires en été. Lorsqu’il est midi à notre montre, le Soleil n’a pas encore atteint son point le plus haut dans le ciel. Il n’est donc pas encore couché au moment ou nous en profitons le soir. Mais derrière cette justification avouable se cache plus simplement la réalité économique. Tant que les gens sont éveillés, on vend, on achète, on consomme. Misérable humanité bernée par des propos d’apparence louables mais qui cachent mal une réalité bassement matérielle.
Mais le Soleil n’a que faire de ces futilités. Il brille pour quiconque veut l’admirer.
A bientôt, Yves-Patrik