Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Mesures et Temps > Comment appelle-t-on le nombre qui exprime la luminosité d’une étoile (...)

Comment appelle-t-on le nombre qui exprime la luminosité d’une étoile ?

Mylène (13 ans, Vallet, France)

jeudi 29 avril 2010, par Michel Dionne

Bonjour Mylène,
Les astronomes expriment la luminosité d’une étoile par sa magnitude. Et cela ne date pas d’hier. C’est l’astronome grec Hipparque vers 150 av. J.C. qui a conçu le système. Ce savant est l’un des plus illustres de la Grèce antique. On lui doit notamment l’introduction en Grèce de la division du cercle en 360 degrés, chacun visible en 60 minutes de 60 secondes et la découverte du phénomène de la précession des équinoxes. L’Agence spatiale européenne lança une sonde en son honneur (Hipparcos)le 8 août 1989, pour déterminer avec une très grande précision la position des astres dans le ciel. Si nous revenons à son système de luminosité, Hipparque divisa les étoiles en six catégories. Il attribua aux étoiles les plus brillantes la 1ère magnitude, à celles qui étaient un peu moins brillantes la 2ème magnitude, et ainsi de suite jusqu’à la 6ème magnitude, qui correspondait à la plus petite étoile visible à l’oeil nu.
Aujourd’hui nous avons rajouté des magnitudes de 10, 13 et même plus à cause de l’observation du ciel avec les télescopes. Et d’un autre côté nous avons ajouté un moins, pour les objets plus brillants que la magnitude 1 dont le Soleil (mag.-26), la Lune (mag.-12) ou certaines planètes comme Jupiter (mag.-2) que tu peux apercevoir présentement en soirée comme une étoile très brillante à l’horizon Est. Tu trouveras à cette adresse internet une photographie montrant justement Jupiter et quatre autres planètes visibles à l’oeil nu à l’horizon Ouest en mai 2002.
Salutations ! Michel